Imprimer cette page

Saison 2016_1er sem


 Dimanche 3 janvier  (info Benoît Cloarec)
 

Je pense qu'il faut faire une sortie compétiteur avec possibilité aux cyclos de venir, mais du moment qu'ils viennent avec nous, ils s'adaptent à notre entraînement (prise de relais, exos spé...). J'ai remarqué hier un coureur avec des écouteurs, nous devrons rappeler via mail ou au briefing avant l'entraînement, que le port d'écouteurs est interdit en sortie groupe et même solo d'ailleurs.

Sinon j'ai trouvé l'organisation presque nickel, les gars écoutent assez les consignes et certains cyclos ont écouté les conseils qu'on leur donnait pour s'abriter. A part le début où c'était un peu n'importe quoi en haut de Villejust, on a réussi à partir de Gometz à travailler correctement avec des prises de relais correctes dans l'ensemble et un beau double éventail vers Limours.

Le groupe est dans son ensemble sympathique et on devrait pouvoir travailler correctement cet hiver !

En discutant un peu, j'ai l'impression qu'on est pas mal à vouloir faire la Jacques Gouin début mars, il faudra voir pour caler une sortie de 3h30-4h00 en février avec des bosses pour préparer un peu cette épreuve, en finissant par le Rocher de Saulx...

Désolé de n'être pas venu à la galette hier mais après la descente de Villejust j'étais frigorifié, et j'ai préféré rentrer directement me mettre au chaud.

Dimanche 10 janvier (info Robert)

Beaucoup de monde à 9h00 à Carrefour Market. Un gros paquet au départ soit une bonne trentaine de personnes cyclos et coursiers qui se disloquera rapidement. Dès Saulx-les-Chartreux, le mélange de 3 clubs est bien encombrant. Beaucoup de cyclistes aussi dans la nature, particulièrement entre le Déluge et Bel-Air. Des cyclistes, des voitures, certains automobilistes ont dû maudire le monde cycliste !

 Pour ma part j’ai suivi un groupe de 13 cyclosportifs avec quelques cyclos. Un beau parcours avec 4 côtes, mais avec beaucoup de vent, rendu difficile sous l’impulsion entre autres de Brice et de Franck. L’oreillette confiée à Thierry Charnay ne fonctionnait pas et pour limiter les dégâts et raccommoder les cassures, j’ai dû plusieurs fois passer devant le groupe avec la voiture pour le freiner. Le pont de l’autoroute à Longvilliers, les coups de cul de Bourgneuf, Bonnelles et enfin Pecqueuse ont été bien difficiles pour plusieurs, dont Amadéu pour qui c’était le retour, après ses gros soucis suite à son accident.

 Du côté de Janvry plusieurs ont préféré rentrer tranquille, tandis que Brice et Franck décidaient d’en rajouter…A l’arrivée à Villejust, ils n’étaient plus que 5 ! Une crevaison, celle de Laurent.

 Bilan 86km et 29.4 de moyenne.

Entrainement dimanche 17 janvier (info Benoit Cloarec)

6 au départ puis 9 peu avant la boutique de Sébastien. Nous montons Villejust allure cool. Arrivés sur le plateau nous sommes vigilants car les conditions nous font craindre un peu de verglas. Une fine couche de neige nous amène à nous poser la question de savoir s'il va falloir repenser le circuit. Finalement les routes seront dégagées et le circuit initialement prévu sera effectué.

 Au cours de cette sortie 4 sprints en duo sont prévus 2 en force explosive et 2 en survitesse.

Une crevaison surviendra peu après Briis vive le camion pour rentrer plus aisément. Au marais Laurent rebrousse chemin pour cause de déjeuner au restaurant ! Les choses sérieuses commencent après Bullion sur la route vers la Celle les Bordés. Arnaud est lâché dans une bosse et finira par rentrer en voiture.

Après ce sera « Burdin » derrière Brice qui est vraiment très fort. 4 coureurs referont un tour à  Villejust pour rallonger.

 Remarques sur la sortie :

Les sprints ont amusé les coursiers

Il serait bien que quand un coureur est  lâché que quelques coureurs l'attendent pour rentrer. Il vaut mieux privilégier le collectif surtout l'hiver. Un coureur déjà juste qui fait l'effort pour rentrer resautera plus tard. N'hésitez pas à faire demi-tour à aller aider les copains à rentrer. Vous vous ferez des efforts supplémentaires et le copain pourra récupérer dans vos roues.

Dimanche 24 janvier à Bréau (77) (info Robert)

Julien Beyer effectuait sa dernière course avant le championnat fédéral le 6 février à Génissac (33). Il avait demandé à courir en première catégorie pour « hausser le ton ! ».

Le parcours était tout plat et il n’y avait que de la pelouse bien « chewinggummeuse »

Il a fait 5ème pas content du tout ! Je crois que Julien, qui est très fort actuellement, fait un peu sa course avant le départ. Nous allons essayer d’y remédier…

Dimanche 24 janvier: entrainement (info Robert)

Un peu laborieux ce début de matinée, avec Thierry Charnay qui trouve son vélo à plat dans son garage, Loïc Poumarat qui vient, chargé de 4 roues de dépannage, et qui « foire » sa roue libre en cours de route. Heureusement, il trouve des aides pour l’amener à Carrefour.

11 cyclosports pour cette 4ème sortie dont Patrick Cauchy, pour qui c’est le retour après un accident en course, accident grave, les côtes en vrac, et nous n’étions pas au courant. Au passage, il faut le répéter, en pareil cas ne restez pas dans votre coin, faites nous connaitre vos problèmes…

La traversée de Saulx et la grimpée de Villejust s’effectuent, comme la semaine passée, contrôlées et sans « dispersion » C’est bien ! Au programme des exercices de force, sous la houlette de Benoit. Le groupe fonctionne bien, puis vers 45 km, il apparait des difficultés pour certains. Le pont autoroute/TGV de Longvilliers est fatal à Patrick, qui préfèrera rentrer tranquille, et puis vers Gometz, c’est au tour de Tristan qui rentrera avec Papa !

« Pas trop mal. Nous aurons toujours des différences et des fatigues passagères pour certains. Brice a su par moments se mettre au niveau du groupe » (sic Laurent)

Une bonne sortie.

Au retour, il serait bien d’officialiser un arrêt, comme l’an passé, à l’école de Villejust, pour faire le point sur la sortie, ce qui n’empêchera pas certains de repartir pour quelques tours supplémentaires.

(info Benoit Cloarec)

 Nous étions 11 au départ pour une boucle de 84 bornes (Villejust, Déluge, Bel air, Le Marais, Le Val-St-Germain, Longvilliers, Bullion, Les Molières, Gometz, Janvry, La Folie-Bessin) et 4 bosses au programme. Les conditions étaient relativement clémentes, pas trop froid, pas trop de vent, mais un léger crachin par endroit.

La sortie dans l'ensemble s'est bien déroulée et personne n'est monté dans le camion ! La bosse de Villejust s'est montée au train. Dans le déluge, exercice de force ainsi que dans Bullion. En haut de Bullion, Brice a fait demi-tour pour permettre aux moins forts d'entre nous de rentrer sur les plus forts. Tristan pas trop bien a fini tranquille avec son père Thierry après Janvry. Patrick avait, lui, coupé un peu plus tôt.

A Villejust nous sommes 4 pour refaire le circuit de la course FSGT (Villejust Villarceaux Nozay), afin de rallonger un peu. Au bout d'un tour Patrick R., Brice et Franck referont un tour gratuit. Moi j'ai préféré rentrer.

Une sortie dans l'ensemble correcte avec une bonne cohésion et un esprit collectif. Sortie agréable, rapide tout de même, quand j'ai quitté le trio j'avais 30,8 km/h de vitesse moyenne au compteur...

Il y a 2 groupes de niveau, 3 au-dessus du lot avec Franck, Brice et Loïc, et le reste à peu près du même niveau.

Dimanche 31 janvier (info Robert)

Pas trop de vent, pas trop de pluie, pas trop froid, mais du crachin, du brouillard, bref une météo beurk ! Et quand même 10 cyclosports au rendez-vous. Plusieurs n’étaient pas très à l’heure et avaient dû traîner les godasses avant de se décider. Compréhensible !

Beau début de sortie et une belle cohérence jusqu’en haut de Villejust, cela fait 3 fois de suite et c’est génial !

A Villejust, nous récupérons Alexis. Peu de cyclistes ce matin sur les routes, nous croiserons 2/3 clubs. Comme prévu nous rejoignons le parcours, Janvry, Briis, déviation de Briis, Limours, Roussigny, Janvry à accomplir 3 ou 4 fois. Benoit fait demi-tour, il a mal au ventre, vers le 45ème km Patrick Cauchy encore court, préfère rentrer à son train. Nous sommes au 2ème tour de circuit avec l’ascension de Roussigny à chaque tour, crevaison de Brice dans la descente de la décharge, vite dépanné, il rejoint le groupe 3 km plus loin, au 70ème km Alexis comme prévu monte dans le trafic. Malgré les conditions, nos coursiers repartent pour un 4ème tour à notre grand étonnement, Gaël Poumarat et moi.

 De retour à Villejust, « croquette pour tous » bien méritée. Au final, un petit 100 km à 30.4 de moyenne. Brice, Franck, un autre peut-être, repartent pour encore des km. La Jacques Gouin, 115 km, première cyclosportive de l’année approche et il faut faire des bornes…

Encore un peu d’attention pour les éventails, en attendant, « chapeau » pour ce matin !

Dimanche 7 février - Entrainement (info Laurent Thepault)

Ci-dessus, le résumé de ma sortie de dimanche. En gris le parcours, En rouge ma FC (indiquée à 75%, 85% et 95%), en jaune ma cadence de pédalage.

 Départ rapide jusqu’au pied de Villejust où nous montons tranquillement avec Morangis. Dès le haut c’est repartit. Nous montons le Déluge comme il faut, mais en haut relance à fond jusqu’à Janvry, avec comme conséquence, Patrick C qui lâche (dans la bordure) et au niveau du pont de l’autoroute, je lâche avec Arnaud. Dans Janvry nous retrouvons le groupe, mais dès la sortie, Arnaud explose (on ne le verra plus), je m’accroche jusqu’à la décharge. La montée de Briis-sous-Forges sera dure pour moi. Le groupe fera demi-tour au rond-point pour retrouver Brice qui a été tout droit vers Briis centre. Moi, je continue le parcours, histoire de récupérer sur la seule partie où le vent est favorable. Le groupe me récupère après Gometz. J’irai presque jusqu’à Janvry avant d’exploser de nouveau. Patrick est en sens inverse, on décide de faire le reste tous les deux.

 Une constatation, je pense qu’avec Patrick et Arnaud, nous n’avons pas le niveau. Il nous est presque impossible de récupérer après un effort à la vitesse où va le groupe. De plus, avec du vent comme aujourd’hui, ça bordure et nous y allons forcement à un moment ou un autre. Nous ne sommes plus assez nombreux pour faire un groupe 2 cyclosport. Et le groupe 1, avec ces conditions météo, ce n’est pas possible (en tous cas pour moi).

(info Brice Chériaux)

Départ de Chilly-Mazarin avec quelques minutes de retard, nous sommes une dizaine. Nous restons groupés jusqu’en haut du Déluge où le vent de 3/4 face n’épargne personne, surtout ceux qui ne s’abritent pas ou pas bien. Un regroupement s’effectue à Janvry, puis compte tenu de la difficulté du parcours et du vent, également sur chaque rond-point du circuit de Gometz.

4 tours sont programmés sur le circuit Janvry, décharge, Briis, Gometz, Janvry. (14 km)

A chaque ascension de la côte de Briis, je simule une attaque et prolonge l’effort jusqu’au rond-point suivant. Ensuite nous nous laissons porter par le vent dans le dos, jusqu’à Gometz. Retour sur Janvry… avec simulation d’échappée, bouchage de trou, bref, avec des conditions difficiles, il faut faire appel à son imagination pour se surpasser !

Le quatrième tour passé, mes compères et moi avions « encore faim », les toxines n’avaient toujours pas le dessus, sur notre plaisir à manger du vent. 5 coureurs ont effectué ce 5ème tour, mais plus que 3 à la fin de ce tour pour rallier La Folie-Bessin, Villejust à vive allure et terminer par un simulacre d’arrivée. Nous nous regroupons à Villejust.

Nous avons tous tout donné, pour manger des cochonneries toute l’après-midi.

Merci à Gaël de nous avoir suivi durant la sortie, merci à lui de nous avoir soulagé la conscience sur le vélo, « ai-je pris tout mon nécessaire de réparation » très populaire aussi depuis quelques années « comment je fais si ma chaîne casse » ou « j’en peux plus, je vais rentrer à pieds » ! »

Info Gaël

100 km à 30,5 de moyenne.

Laurent, Patrick et Arnaud ont préféré rouler plus à leurs mains et Alexis a fait 75 km.

Info Thierry

Présent au RDV ce dimanche matin : Patrick C. Patrick R. Loic G. Loic P. Arnaud D. Laurent T. Brice, Franck L. Tristan C. Thierry C. Alexis B. qui nous a retrouvés en haut de Villejust.

La montée de Saulx rapide avec Brice devant. Heureusement au pied de Villejust on rattrape la Team Morangis. Du coup la montée se fera tranquillement à 17/18 km/h. Dès la sortie de Villejust les affaires reprennent, un rythme soutenu est donné avec un fort vent souvent de côté, donc propice aux bordures. La montée du Déluge se fait au train par Patrick R., dans le haut Franck et Brice prennent de gros relais appuyés avec le vent de côté, on a perdu Patrick C. Arnaud, Laurent, Alexis, Loïc. Arrivée à Janvry on attend tout le monde. Visiblement Arnaud décide de partir s’entrainer seul.

Direction la décharge avec un vent ¾ face, on tente de créer une file montante et une descendante. Chacun passe selon ses capacités. La montée de Briis se fait chacun pour soi, Brice devant au-dessus du lot. Les 1ers attendent au rond-point. Les derniers sont à peine rentrés que ça repart direction Gometz avec le vent dans le dos à + de 50 km/h, autant dans la montée les jeunes sont bien, sur la partie roulante ils ont du mal. A Gometz à peine rentrés ça roule en bordure jusqu’à Janvry, cette partie est terrible. Nous avons fait 4 fois le tour. Autant dire qu’à la fin c’était la boucherie. Laurent  et Patrick se sont vite retrouvés à rouler seul.  Alexis à bien résisté dans la bosse mais pas à l’aise dans les bordures. Tristan a pris cher vers la fin ainsi que les Loïc. Pour ma part, pas top dans la bosse, malgré tout je tenais le rythme d’enfer sur les faux-plats. Seul Franck et Patrick arrivent à suivre la fusée Brice, puis feront un tour gratuit sur le circuit de Villejust.

De chez moi j’avais 95 km à plus de 28 km/h.

Positif : Les 1ers ont attendu les derniers, au début !!!

Franck et je ne sais plus qui, ange gardien d’Alexis pour le conseiller sur son placement dans les bordures.

Négatif : relais trop appuyés dans les bordures pour permettre à chacun de prendre un bout de relais. Les derniers n’ont pas le temps de récupérer que ça repart trop vite sur un rythme élevé.

Dimanche 14 février ( info Robert)

13 cyclosportifs avec à signaler la présence d’Aurélien Rondeau que nous retrouvons avec plaisir.

 Sortie difficile, de par le travail à effectuer mais aussi par la météo. Particularité, Il y avait le choix du nombre de tours à effectuer, sur 2 petits circuits, à St-Maurice-Montcouronnes et à Vaugrigneuse. Allure libre sur ces circuits, certains ont fait 4, 5 ou 6 tours. Quelques couacs dû à la méconnaissance du parcours et  des nombres de tours proposés, ceci dû au fait que tout le monde n’est pas à Champion pour le briefing, que certains n’écoutent pas, et que d’autres lisent trop superficiellement ma « prose » ! Seul Franck connaissait bien son sujet !

 Néanmoins, c’était bien, j’ai eu de bons échos et personne ne faisait la gueule à Villejust en buvant son « Apurna » de récupération, offert par Sébastien. Merci à lui ! 

Il ressort comme d’habitude, 2 niveaux, avec le système des tours, chacun fait avec ses moyens et sa motivation.  Distances parcourues de 80 à 110 km, un peu plus de 30 km/h de moyenne et près de 1000 m de dénivelé  pour les 110 bornes.

Dimanche 21 février - Tour de l’Hortus à Valflaunès (34)FSGT (info Robert)

Une étape de 90 km et un contre la montre de 9 km, ciel tout bleu, paysage magnifique, 2 cols et 20°. Bref plus sympa que Les Ulis !

   

Brice Chériaux participait à cette course FSGT, sous les couleurs de l’UFOLEP, il n’avait pas sa licence FSGT lors de son engagement, ce malgré le dévouement de Laurent et était donc classé en première catégorie étant considéré comme « invité ».Il est 2ème de la première étape à 20’’ et deuxième du contre la montre à 20’’, ce qui fait qu’il est deuxième au classement général, à 40’’ derrière le champion de France espoir FFC ! Engagé avec sa licence FSGT, il aurait bien sûr été premier en deuxième catégorie FSGT. Oui, je sais tout ça est un peu compliqué, il faudra s’y faire ! Dommage… mais chapeau pour la performance !

Dimanche 21 février: entrainement (info Robert)

Huitième et dernière sortie d’entrainement hivernal, dimanche nos coursiers commencent la saison FSGT à Orphin (78).

 Ce dimanche ils étaient 11. L’échauffement s’est fait jusqu’au rond-point des Ulis, puis départ à fond, comme en course, jusqu’au rond-point de Saint-Clair. Thierry n’a pas apprécié et nous avons dû le laisser à son triste sort, le temps de laisser passer le petit déj. ! 

 Par la suite, au train jusqu’à Cernay pour rejoindre le circuit du jour, à faire 2 fois, Saint-Benoist, Auffargis, Cernay et ascension de « la pucelle ». Ce circuit était à faire à allure libre, puis retour comme nous étions venus, mais avec un détour par Janvry pour éviter les Ulis à 11h30 !

Le groupe était cohérent et a permis une belle sortie de plus de 100 km. A signaler qu’Alexis pour ses 18 ans s’est offert son premier 100 km.

Bonne saison à tous, participez et exprimez-vous… à votre plus haut niveau !

   

Dimanche 28 février  Orphin (78) (info Robert)

Première course de la saison FSGT. Au sud d’Orphin, c’est clair, c’est la Beauce, beau soleil, 0°C, ressenti -7°C d’après la météo et bien sûr, un vent à décorner les bœufs, d’ailleurs, il n’y a pas de bœufs en Beauce !

7 Vécébécistes engagés, Alexis, Jean-Christophe, Thierry, Tristan, Patrick Rinaldi, Laurent et Loïc Poumarat.

Départ 8h00, 4ème catégorie, pour Laurent et Alexis, le départ est rapide, Laurent n’apprécie pas, d’après ses dires, et en plus il est pris derrière une chute au bout d’un kilomètre, il ne rentrera pas, mais s’accommodera parfaitement de la catégorie partie derrière la sienne. Alexis a pris le bon wagon et restera bien placé dans le peloton pendant 4 tours. Alexis est un coureur « léger » et il n’aime guère ce type de circuit plat, balayé par le vent (nul n’est prophète en son pays, c’est bien connu !). De plus des « bordures » se forment, et il faut sans arrêt rechercher une place. Epuisant et Alexis termine largué !

 Départ 10h00, HC-1-2-3, tous ensembles pour les 5 autres Vécébécistes. Dès le départ 5 coureurs s’enfuient, intouchables, dans le peloton Loïc Poumarat fait une très belle course, ainsi que Patrick et puis derrière, nous retrouvons Tristan, Thierry, Jean-Christophe. Un seul ne terminera pas c’est Patrick Rinaldi. Il était bien, en tête de paquet à l’attaque du dernier tour, mais à quelques kilomètres de l’arrivée, une chute, il ne peut rien faire, rentre dans le tas et tombe sur son épaule qui avait déjà été abimée et « réparée » les années passées. S’en était suivi un long arrêt de vélo.

Bilan tout est à refaire… la saison est vraisemblablement terminée. Bon courage Patrick !

Les coursiers Vécébécistes forment une petite équipe fort sympa, mais nous n’avons pas de pot ces dernières années, Amadéu, Patrick Cauchy, Françoise et maintenant Patrick. On y croit, la série est terminée !

Le classement d’Orphin nous ne l’avons pas pour l’instant, le froid et le vent sans doute ? Nous devrions l’avoir dans la semaine…

 

Dans le sud, près du Castelet, au chaud, Brice Chériaux a couru et termine 5ème .

 

 

 

 

 

 

 

Orphin (info des coureurs)

(Laurent) Arrivée vers 7h00 sur place pour un départ à 8h00, il fait nuit, -3°C et avec déjà du vent qui descend encore la température (ressenti -5 à -7°C). Avec Alexis nous allons chercher nos dossards. Au retour à  la voiture je suis frigorifié. Je prends le temps de me changer, avant d’aller voir la fin du parcours (nombreux ilots directionnels en sortie de village) et l’arrivée. Au retour, à la voiture pour tomber la polaire avant le départ, toujours pas réchauffé et pas du tout échauffé. Nous partons de façon tranquille, je suis calé en milieu de peloton, abrité pour éviter la bordure juste après la ligne. Mais malgré l’allure cool, une chute deux rangs devant (trois coureurs, sans gravité) dans le tape-cul au niveau de l’arrivée, pied à terre, le temps de contourner et je me retrouve en plein dans la bordure vers la queue de peloton. Derrière moi ça explose au fur et à mesure. Ça dure jusqu’au rond-point de la N10, où là on tourne sur la droite, vent dans le dos. Mais devant moi, ça laisse des trous sur la queue de peloton, je double, je force et à 50 km/h je n’arrive pas à boucher les 20, 30m sur le peloton. Finalement, j’explose et je me résous à attendre les retardataires et le peloton des « 6ème caté » pour faire des bornes. Le départ sans échauffement et le froid, je n’ai pas résisté à ce départ.

 (Thierry Charnay) Beaucoup de vent, un départ rapide a créé des bordures dès le départ avec son lot de chutes, Tristan pour sa part a été pris dans la 1ère sans tomber même si un coureur est venu s'appuyer sur lui. A 3 reprises, il a dû faire l'effort pour rentrer dans le peloton, il le payera plus tard. Pour ma part, pas assez échauffé compte-tenu du froid et du départ rapide, j'ai dû me relever dans le 1er tour car j'avais envie de vomir (idem que le week-end précédent à la sortie club). Puis au fil des tours c'était mieux mais les premiers étaient déjà loin devant. J'étais dans un groupe de 10 coureurs qui tournaient plutôt bien. On ramassait pas mal de coureurs qui sautaient du peloton. Pour le classement, on va attendre qu'il sorte dans la semaine.

(Patrick Rinaldi) Salut à tous, Je suis tombé, suite à la chute de deux coureurs qui sont tombés devant moi. Pour ce qui concerne le bonhomme, j'ai passé l'après-midi aux urgences à Longjumeau, choc au bassin, grosses douleurs qui vont passer. Le pire est mon épaule droite qui a déjà été opérée, le ligament s'est arraché à nouveau. Je devrais voir mon chirurgien aujourd'hui, pour moi la saison est terminée. Pour le vélo, roues avant tordues et casque cassé. Très bonne course avec Loïc. Merci Thierry. Robert pas de chance. Merci à tous. CIAO. 

Dimanche 6 mars - « La Jacques Gouin » à Mennecy (première cyclosportive de la saison) (info Robert)

7 Vécébécistes participants, Alexis, Thierry, Tristan, Aurélien, Brice, Loïc & Loïc

Un beau parcours de 115 km. Météo correcte, de saison, froide et ventée. Environ 700 participants, les Belges sont encore de la fête !

 L’épreuve n’a pas la même physionomie que les autres années, il y a de nombreux pelotons qui se sont formés, sans doute à cause du vent et des « bordures » qui en découlent. Avec les tous niveaux représentés, du cyclo aux coureurs professionnels, dès le 2ème km à Chevannes, il y en a déjà partout.

Le but en ce début de course, étant de bien se placer pour gravir Beauvais, c’est là en partie que se forment les pelotons des différents niveaux. La décision finale s’est faite dans la côte de Marchais à Boutigny, 3 coureurs s’en vont, 2 Belges dont le vainqueur de l’an passé, maintenant professionnel et Brice. L’ascension de Noisement à Champcueil, à en pleurer, au dire de Brice, ne fait pas la différence et l’arrivée se joue au sprint…

 Catégorie 30/39 ans, 104 classés :

Brice Chériaux, vainqueur, 3ème au scratch. 115 km et 37,37 km/h

Aurélien Rondeau 15ème, Loïc Gayard 47ème

Catégorie 17/29, 57 classés :

Loïc Poumarat 19ème /57, Tristan Charnay 32ème, Alexis Bruneau 39ème

Catégorie 40/49 ans, 137 classés :

Thierry Charnay 27ème

Sont classés 507 coureurs.

 

 

 

 

Dimanche 13/03 :  Villejust (course FSGT) ( info Laurent)

 Pour cette course, directement A/R vélo (échauffement et après course, début d’élimination des toxines). Arrivé sur place, je vais chercher mon dossard et ensuite reconnaissance du parcours avec Robin.

Vers 10h30, nous partons pour 11 tours de circuit (~ 75 km), vent de nord (de travers après le rond-point de Villejust (centre-ville), dans le dos jusqu’à Nozay, de travers sur la grande route de Montlhéry et du rond-point jusqu’à Villejust, en plein de face. A chaque tour sur la route de Montlhéry, ça bordure, et en fonction de l’allure du peloton, ça fait mal (les différentes échappées étant toujours en point de mire).

J’ai craqué à 2 tours de l’arrivée, un peu juste et surtout une faute de placement au vu de mon niveau physique à ce moment précis. On finit à deux, difficile avec le vent de face.

 Dimanche 20 mars à St-Pierre-du-Perray (78) (info Loïc Poumarat): UFOLEP

 Course 2ème caté,  belle course de l'équipe (Jean Christophe,  Thierry et Tristan, Loic et Loic !).

 74 km à 40,5 km/h de moyenne. Au moins 100 tentatives d'échappée !  Thierry réussit à partir dans un groupe de 7. Ils feront 5 tours devant. A 3 tours de l'arrivée nous rattrapons le peloton des 1ère catégorie !  Cela viendra quelque part déranger notre arrivée en vue... Comme prévu la décision finale se fera au sprint... sprint long (500 mètres). Je me classe pour ma part 10ème. J'aurais préféré un sprint aux 200 mètres....! Le reste de l'équipe finit dans le peleton...

 Il y avait environ 60 coureurs au départ.

 (info Thierry Charnay)

Circuit de 3.7 km tout plat à faire 21 fois. Présent en 2ème cat. Loic P. et Loic G., Jean-Christophe, Tristan et moi. 1ère course en UFOLEP qui va permettre de comparer le niveau UFOLEP par rapport aux courses FSGT de début de saison. Environ 75 coureurs au départ, dès le début le VCBS est représenté à l’avant, sous l’impulsion de Loic P. le peloton est très étiré. On reste vigilants à l’avant pour placer un coureur du VCBS dans tous les coups. Chacun se fait plaisir pour mettre le nez devant.

  Pour ma part, après 2 tentatives d’échappée anéanties rapidement, peu après la mi-course je sors du peloton avec 6 coureurs. On s’entend bien, l’écart reste faible mais tout le monde y croit pour se dire que c’est l’échappée du jour. On roule tellement bien qu’on rattrape le peloton des 1ère catégorie, parti quelques minutes plus tôt. Ils seront repris plus tard par le peloton de notre catégorie. Ce regroupement sera fatal à notre échappée, les 2 pelotons se sont mis à rouler pour rentrer sur nous à 10 km de l’arrivée. Loic P. et Jean-Christophe vont se placer pour gérer au mieux le sprint final du peloton.

 Loic P. en grande forme finit 10ème, Jean-Christophe pas loin derrière, et les autres dans le peloton. Course finie à plus de 40 km/h de moyenne (On attend le classement dans la semaine).

  Après 3 week-end de galère, finalement on s’accorde à dire que dans notre niveau de catégorie, on n’est pas si mal que ça. Si on s’entend bien comme dimanche, on peut avoir des résultats rapidement.

Lundi 28 mars : Course à Andrezel (77) (UFOLEP) (Info Thierry Charnay)

 Il fallait être motivé pour courir ce matin, un vent à ne pas mettre un cycliste dehors, et la pluie limite de la grêle pour durcir la course, car le parcours lui est tout plat.

Finalement une quarantaine de coureurs au départ dont 4 du VCBS : Loic Poumarat, Jean-christophe, Tristan et Thierry.

La stratégie aujourd’hui était simple, être dans les 10 premiers en début de course pour éviter les bordures. Sur la ligne de départ nous sommes tous les 4 sur la ligne, prêt à faire le départ. Dès le départ, vent de ¾ face ; je gère le départ devant avec Tristan, puis Loic intenable tente déjà de secouer le peloton. Derrière ça fait mal, ça casse par petits groupes. Vent dans le dos dans une relance, Loic se retrouve seul, il continue son effort puis sera rejoint par un coureur de Gretz. L’échappée du jour est partie.

Aujourd’hui l’homme le plus fort c’était Loic, tout le monde le voyait vainqueur, même son compagnon d’échappée. Mais au dernier kilomètre, au moment de rattraper des retardataires, les coureurs ne laissent pas passer la voiture ouvreuse, ce qui va créer un sacrer m……

Loic se retrouve coincé entre la voiture et les coureurs qui ont 1 tour de retard, et n’arrive pas à trouver la place pour faire son sprint. Dégouté, il finit 2e, Jean-Christophe finit vers la 11e place dans ce qui reste du peloton, Tristan arrive vers la 15e place juste derrière.

Pour ma part j’ai abandonné, un problème avec mon dérailleur depuis St-Pierre ; il est temps que j’aille voir son mécano préféré !.

 

 

 

Dimanche 3 avril à Pussay (91) UFOLLEP (info Robert)

Circuit intéressant avec la côte de Chalou-Moulineux (corde à droite) à mi-parcours, mais loin de l’arrivée, des lignes droites beauceronnes et un vent pas top méchant, enfin, le soleil pour une fois à Pussay, c’est à noter ! Voilà pour le cadre.

 En première caté point de Vécébécistes.

  En deuxième caté Charnay Thierry et Tristan et Loïc Poumarat (6 tours 84 km).

 Une échappée à 5 part dès le premier tour, Loïc est de la fête, mais peut-être un peu trop généreux à ce que nous avons pu voir, mais il est vrai que dans une échappée si tout le monde ne fait pas son boulot, ça ne peut pas aller au bout. Cette échappée est reprise à 2 tours de la fin, tout est à refaire et c’est finalement une arrivée en peloton, à ce jeu Loïc 3ème d’un sprint un peu ‘’chaud’’. Pour lui ce n’était pas encore le jour ! Thierry est dans le peloton et Tristan a sauté à l’avant dernier tour, mais termine.

 En troisième caté, Laurent Thépault et Alexis Bruneau (5 tours 70 km).

Alexis crève au 30ème km, allo Papa, c’est terminé pour moi ! Laurent est bien calé dans le peloton, il va ainsi jusqu’à la moitié du dernier tour où il est bloqué par une belle gamelle, heureusement, il a pu lui s’arrêter, mais termine derrière le peloton avec d’autres coureurs.

En GS Philippe Rudelle va bien lui aussi dans le peloton.

 

Samedi 9 avril – La Morvandelle à la Grande Verrière (71)

 Samedi avec Tristan, nous avons fait la Morvandelle à la Grande-Verrière située dans le Parc Naturel du Morvan. Au programme 135 km avec 2 150 m de dénivelé. Ça change de nos côtes !! Nous sommes 200 au départ, nous reconnaissons quelques têtes, des belges présents à la Jacques Gouin. La météo est finalement favorable, la pluie annoncée toute la semaine n’arrivera finalement qu’en fin de soirée. Le départ n’est pas trop rapide, ce qui n’est pas forcément très bien car tout le monde frotte pour aller à l’avant et les coups de patin sont fréquents. ça sent le chaud, toujours à la limite d’une chute, ce qui va arriver vers le 10ème km, juste devant nous. Nous arrivons à passer sans tomber.

  Au fil des kilomètres, les côtes deviennent de plus en plus longues, l’élimination se fait par l’arrière. Les premières choses sérieuses commencent vers le 25ème kilomètre, avec la montée vers Bibracte (4 km) où les hostilités sont lancées. Le peloton est en file indienne, il y en a partout.

  Pour moi ça monte trop vite, je lève le pied, Tristan a l’air bien, il est devant. Ne me voyant plus, il se relève et va m’attendre. Nous poursuivons notre route dans un groupe de 20 coureurs. Dans des parties vallonnées, ça n’arrête jamais, ça monte et ça redescend, pas un mètre de plat, c’est usant au fil des kilomètres. La dernière difficulté que tout le monde craint, la montée vers le Haut-Folin, point culminant du massif du Morvan à 901m d’altitude (20 km de montée avec des passages à 11%). Arrivé là-haut c’est la délivrance, on plonge vers l’arrivée avec 20 km de descente.

  Je suis content d’arriver, en court de route j’ai à nouveau des problèmes avec mon plateau, du coup je reste sur la plaque et je vais monter toutes les bosses comme ça. A l’arrivée, je constate que mon plateau tient par 2 vis sur 4. Il n’aurait pas fallu 10 bornes de plus, car la 3e était prête à tomber.

 Pour le classement, je pense qu’on finit assez loin des premiers.

Dimanche 10 avril à Villejust FSGT (info Robert)

Il y a un mois, c’était Villejust, le circuit plat, et là c’était le circuit côtes avec 11 ascensions pour les plus costauds ! Un circuit pas évident du tout avec la descente sur Villebon et la traversée de Villiers, hameau tordu à souhait avec ses ralentisseurs et ses rues étroites.

 En HC-1-2-3 nous avions Brice Chériaux, Franck Le Peutrec et Loïc Poumarat. Une échappée dès le premier tour avec 6 hommes dont Brice. Elle ne sera pas revue, Brice termine 3ème au scratch et 2ème en 2ème catégorie. Brice était un peu court et les crampes commençaient à se faire sentir. Franck en fin de préparation pour Liège-Bastogne-Liège, était venu faire rythme, termine sans problème, c’est moi qui le dit, dans le peloton. Belle course !

Loïc, ce gaillard costaud, sans doute impressionné par le nombre de bosses, ruminait cette course depuis 3 jours et avait très mal dormi… ce n’est pas dans ses habitudes, abandon !

En 4-5, il y avait Alexis Bruneau, c’était pour lui le baptême des courses à côtes. 9 fois Villejust. Courageux, il termine dans un peloton, mais au bout du rouleau ! 37ème au scratch.

En minime nous avions Robin Estévès, lui aussi toujours courageux, 3 tours à effectuer, pour lui aussi le baptême des courses à côtes, il termine 10ème  après avoir couiné dans le dernier tour.

 

 

Dimanche 17 avril : Satory ( info Robin)

Très froid (3°) mais temps sec, le soleil était au rendez-vous.

Circuit fermé, très appréciable car pas de circulation de voiture.

6 tours (25 km) à faire avec du plat, du faux-plat et une descente suivie d'une belle côte, où j'ai eu du mal sur le dernier tour.

Je finis 5ème sur 7.

 

 

 

 

Dimanche 24 avril Morangis: UFOLEP ( info Robert)

Conditions météo détestables. Les coureurs motivés ou pas frileux vont au bout, les autres ont abandonné ou ne sont pas venus. Une course d’usure…

 Françoise Cellier 3ème.

Robin Estévès 1er et désespérément seul en minime va au bout en compagnie de Françoise.

Loïc Poumarat 3ème en 2, trop généreux, problème mécanique et perte du bidon. 3ème c’est bien !

Benoit Cloarec 9ème en 1ère caté, en rodage !

Tristan Charnay 11ème en 2, à ses dires rien dans les jambes…

Thierry Charnay abandon, il avait fait Liège-Bastogne-Liège la veille !

 Alexis Bruneau, il était en échappée à 3 depuis le premier tour avec une confortable avance, vaincu par la pluie et le froid, ne pouvait plus freiner, ni changer de vitesses, il arrête au bout de 30 km.

Info Robin :

Course sous la grêle et pluie. Malgré le très grand froid, j'ai fait mes 10 tours, accompagné de Fanfan qui a été mon soutien tout au long. Merci Fanfan !

A quelques mètres de l'arrivée, j'ai quand même sprinté et suis passé devant Fanfan histoire de finaliser en beauté.

Seul en minime, je ne pouvais qu'être le 1er !...

Dimanche 1er mai - La Vélostar (Villabé-Mennecy - 135 km) (info Robert)

Beau temps et beaucoup de vent. Classés 387.

 Brice Chériaux longtemps en échappée à 3 avec le tandem vainqueur et le 2ème, crève à 20 km de l’arrivée. Ses espoirs sont ruinés, 19ème au scratch et 7ème dans sa catégorie.

Loïc Poumarat règle son peloton au sprint, 49ème au scratch et 9ème dans sa caté.

Thierry et Tristan Charnay 250ème au scratch, respectivement 83ème et 32ème dans leurs catés respectives. Tristan à des soucis, vraisemblablement de tendinite, depuis plusieurs semaines, mis au repos…

 Le sprint de Loïc Poumarat, l'homme en noir

Dimanche 8 mai à Béton Bazoches (77): UFOLLEP (info Robert)

 Course contre la montre le matin. Parcours plat dans la Brie de 17.8 km avec du vent bien sensible !

Loïc Poumarat fait 2ème en 20/29 ans derrière le champion national en titre. 41.3 km/h

Alexis Bruneau fait 2ème également derrière le champion national en titre. 39.7 km/h

Philippe Rudelle en + 50 ans fait 24ème

 L’après-midi course en circuit, Loïc Poumarat… « C'est encore une 2eme place pour moi....échappé depuis le début de course à 2 puis à 8. Je lance mon sprint trop tôt dans ce faux plat ravageur… »

Loïc Poumarat, accumulant les places, serait-il le Poupou du VCBS ?…

 

    Loïc et Alexis à l’échauffement                      Loïc, podium 20/29 ans              Alexis, podium 17/19 ans

 Loïc la course de l'après midi

 

 

 

 

                                                        Loïc pendant le CLM

 

 Jeudi 5 mai à Sonchamps (78)

Thierry Charnay « 30 au départ, je termine vers la 16ème place »

 Dimanche 8 mai  à Hédouville (95)

 Thierry Charnay « 60 au départ, je termine vers la 20ème  place »

Dimanche 8 mai à Bondoufle (91)

Robin Estévès 2ème

Dimanche 15 mai - Triathlon de l'Etang-des-Bois ( info Benoit Cloarec)

Mon père, Stéphane et moi, avons participé à un triathlon un peu au-dessus de Sully-Sur-Loire. Mon père faisait un format XS (400 m de natation, 11 km de vélo et 2,5 km de course à pieds), et moi un format S (750m, 17,5 km et 5 km). Le temps était couvert avec quelques belles éclaircies et une eau à 16°, heureusement nous avions des combis !

  A 10h c'est parti pour mon père, la natation n'est pas son fort, il ne nage que la brasse, ce qui est handicapant et fait sortir assez loin en natation. Ensuite vient la transition il avait froid aux mains, ce qui lui a causé des problèmes pour retirer sa combi. Après s'être délivré de celle-ci, il part pour réaliser la partie vélo, sur un circuit de 5,5 km à faire 2 fois. Un circuit avec de légers faux-plats, mais jamais de vent favorable, toujours de côté ou de face. Il arrive à remonter quelques concurrents.

2ème transition qui se passe beaucoup mieux que la 1ère et c'est parti pour le final en course à pieds, qu'il réalise dans un temps correct pour lui. Il franchit la ligne en 1h01 et à la 83ème place et 1er V5 ! Bon d'accord, il était tout seul dans sa catégorie J, mais bon, il a pris le départ et il a fini !

 Il est midi, c'est à mon tour de partir. J'ai du mal avec le peloton en natation, ça frotte beaucoup comme un départ de VTT ou cyclo-cross ! On se prend des coups, on se fait couler... Une fois que le peloton est clairsemé, j'arrive à accélérer et remonter quelques concurrents, je sors en 14'22". Une transition bien réalisée en moins de 2' et je monte sur le vélo ! Un peu de mal à enfiler mes chaussures qui étaient fixées sur les pédales, mais enfin j'arrive à partir pour 3 tours ! Je remonte très vite des concurrents, et là au bout de 3 km, la galère, mon pneu avant qui éclate ! Je rage ! Je répare regonfle et je repars et j'essaie de remonter un max de concurrents. Je pose mon vélo et je pars pour les 5,2 km de course à pieds. Les sensations sont plutôt bonnes et je cours aisément, pour moi tout du moins, je boucle la course en 24' et le tri en 1h15'44"

 A la 87ème place sur 200 et 6/14 en S4. Sans cette crevaison, j'aurais fini dans les 50. Une fois la ligne franchie, je récupère physiquement, et je regarde la roue avant de mon vélo, et là je vois que le pneu est ouvert sur le flanc ! Heureusement que je n'ai pas gonflé avec une cartouche, sinon j'aurais de nouveau éclaté la chambre à air !

Encore une belle expérience, je continue de progresser dans cette discipline et j'ai hâte de faire mon prochain tri !

Je vous invite un jour à venir goûter au triple effort sur un XS, l'ambiance y est excellente !...

Dimanche 22 mai  à Lardy (91) - Piste d’essai de Renault UFOLEP (info Robert)

 La météo a fait beaucoup de mal à cette course. 60 participants toutes catégories confondues. A ce jour le président du COSRL ne veut plus organiser…

Robin Estévès 1er en minime

 

Il a fait une belle course en suivant les GS durant toute l’ épreuve et a fini par un beau sprint.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2ème catégorie 

Jean-Christophe termine 5ème et Thierry 8ème.

Bravo pour leur courage 

 Dimanche 29 mai - Championnat départemental FSGT à Bombon (77) (info Robert)

 Participaient Françoise Cellier, Charnay pére et fils,

Robin Estévès.    

Robin fait 3 en minime. Françoise 2ème. Thierry fait entre 10 et 15 au scratch en vétéran/super vétéran.

Tristan plutôt dans les études actuellement termine en espoir.

 

 

  « Très mauvais temps, pluie fine tout au long de la course. Sur le parcours, beaucoup de mares d'eau, goudron très abîmé. 10 minimes au départ, 8 garçons et 2 filles. Belle course tout de même, à 30 m de l'arrivée suite à un serrage d'un coureur j'ai dû rouler sur le bas-côté sur l'herbe. Je me suis contrôlé et regagné la route aussitôt et ai tout de même terminé en sprintant et fini 3ème  » (Robin)

 Dimanche 29 mai UFOLEP à Plessis-Pâté (91) (info Robert)

Circuit plat dans la zone industrielle des Bordes, sous le crachin pratiquement de bout en bout. La prudence était de rigueur…

 Dans la course des 3ème caté, des attaques néanmoins, mais le peloton reste groupé, avant que ne sorte un coureur au 3/4 de la course, extrêmement puissant, il gardera une vingtaine de secondes jusqu’à la ligne. Alexis Bruneau toujours bien placé à l’avant, en cours d’épreuve évite de justesse une chute qui se produit devant lui, il règle le peloton au sprint de belle manière et termine donc 2ème. Très bien !

 En 1ère caté, Loïc Poumarat, toujours un peu étonné de se retrouver à ce niveau après plus de 10 ans d’arrêt… Ils ne sont pas nombreux et courent avec les 2ème caté. La météo a fait des dégâts, et puis à 11h30, un jour de fête des mères. Il fallait oser organiser…

«  Un coup part avec 2 coureurs dès le début de la course, un 1ère caté et un 2. Derrière une multitude d'attaques, je réussis à trouver l'ouverture au bout de 5 tours, en compagnie de 3 coureurs de 2ème caté, dont Gérard Aviègne (pour ceux qui se rappellent). Mes compagnons d'échappée sont un peu justes, je fais les 3/4 du taff, je réussis à ramener l'écart de 50’’ à 22’’ au bout de 4 tours... Je crois de plus en plus à la victoire. Hélas ! Derrière, un groupe de 7 rentre sur nous et là, ce n'est plus du tout la même course, attaque sur attaque, temps mort, observation, je commence à comprendre que la victoire va nous échapper, ainsi nous reviendrons à 10 sec des 2 échappés. Les 3 derniers tours se font en rounds d'observations. Je tente une dernière attaque à la cloche, en vain, c'est foutu ! Il me manque un peu de jus pour faire un bon sprint. Bilan, je finis 6ème pour ma première course en 1ère caté, avec beaucoup de déception, car j'avais une bonne « lecture » de course. Mes efforts n'ont pas été récompensés » (Loïc Poumarat)

Dimanche 29 mai - Plumelec (56) - La Jean Floc’h-Morbihan(info Aurélien Rondeau)

 

Cyclosportive FFC comptant pour le « Trophée de l’ouest » 7 épreuves. Environ 200 partants – 159 km – dénivelé 1807 m

 « J’étais très bien aujourd'hui, bien placé tout le long, ce n’était pas facile, car 6 coureurs de 1ère caté FFC étaient présents. Je suis sorti plusieurs fois, mais sans réussite malheureusement, sur des routes très larges, il n’était pas  facile de résister au paquet. A plus ou moins 30 km de l'arrivée, des crampes partout aux jambes, manque d'eau ? Avec mon père on s'est loupé pour le bidon. J'arrive à suivre les attaques, mais dur ! Résultat je « casse » vers la fin. Sans crampe, j'aurais pu faire une belle place, je finis 31ème au scratch et 2ème de ma caté. (Pas trop mal en vue du trophée).

Moyenne 38.1 km/h, avec bien sûr la côte de Cadoudal !

« Faute de temps avec mon boulot, mes entrainements sont trop courts pour une telle distance »

(Avec des si… et puis la vie est difficile pour un conducteur de bus actuellement à Nantes, et puis 2ème de sa caté, c’est plutôt top !) 

Dimanche 12 juin - Championnat départemental route à Guillerval (91) (info Robert)

 Circuit avec une côte d’un km, des ponts et la Beauce bien ventée au fur et à mesure qu’avançait la matinée. J’étais ouvreur et n’ai pas vu grand-chose des courses !

En féminine Françoise Cellier championne

En 17/19 Alexis Bruneau champion

En 30/39 Brice Chériaux vice-champion

En 20/29 Loïc Poumarat chute et est classé 4ème

En 40/49 Jean Christophe Chanlaud dans le peloton


 

Dimanche 12 juin - Championnat départemental FSGT à Buno-Bonnevaux (91) ( info Robert)

En 13/14 ans, 6ème Robin Estévès

Samedi 11 juin - La Eloi Tassin à Vay (44)

 Aurélien Rondeau y participait…

« Hier la course s'est bien passée, je finis 12ème au scratch et 4ème dans ma caté.

Le leader du trophée est derrière moi. Ils sont sortis à 10 à un moment où j'étais mal placé, nous ressortirons à 4 pour venir mourir à 50 m de ce groupe avant la ligne. Dommage, j’étais en jambes, mais la course était très plate et du coup nous sommes restés à 60 coureurs toute la course ou presque, avec les risques qui vont avec, du coup, je n'ai pas été à l'aise du tout. »

6ème en catégorie A après 3 épreuves.

Mercredi 15 juin à Guibeville (91)(info Thierry Charnay)

Semi nocturne : circuit de 2 km plat, 60 coureurs au départ. Arrivée au sprint. 42,6 km/h de moyenne. Dernier tour effectué entre 50 et 52 km/h. Je finis dans le peloton.

Dimanche 19 juin à Méréville (91) : En vue des championnats, j'ai couru en 1ère caté. 25 au départ, les costauds de ma catégorie étaient là : L. Herbin, C. Le Neun... Au 2ème tour, 10 coureurs arrivent à sortir du peloton. Cela sera la bonne échappée. Je finis dans ce qui reste du peloton !

Dimanche 19 juin (info Robert)

Championnat IDF de contre la montre à Boinville le Gaillard (78) UFOLEP

 Un beau circuit de 21,3 km, pour les spécialistes du contre la montre, tracé au deux tiers dans la Beauce, heureusement peu venté ce jour. Beaucoup de plat, mais aussi la côte de Saint-Martin-Bréthencourt en fin de course. Difficile !

  Féminine + 40 ans

 - Françoise Cellier 3ème

 17/19 - Alexis Bruneau vice-champion, 39,9 km/h,  toujours derrière son adversaire le champion de France en titre, mais à qui il a repris 1 minute par rapport à la dernière référence, il y a quelques semaines. La tête aussi dans son bac pro… A suivre !

20/29 - Loïc Poumarat 4ème à 34’’ du premier, 42 km/h. Les premières places étaient disputées. Après examen de sa course sur Strava et à ma vision de sa course, pas mal de choses à améliorer… Peut mieux faire, à suivre !

 50/59 Pascal Terin et Philippe Rudelle, respectivement 13ème et 14ème

 Cela c’était le matin et l’après-midi, il y avait un par équipe, pour ce qui nous concerne une équipe mixte, une féminine, Françoise, un plus de 50 ans, Pascal, qui doivent être à l’arrivée et 2 autres coureurs en l’occurrence Loic et Alexis. Classée 3ème sur 3 à 50’’ de la première équipe. L’épreuve de la convivialité, improvisée, il faut bien le dire, nous avons tous bien aimé et moi apprécié la performance de Françoise, 35,4 km/h, mais aussi l’ambiance. A renouveler…

Sympathique journée avec un chaud brin de soleil !

Dimanche 26 juin - Championnat IDF route à Saâcy-sur-Marne (77) (info Robert)

Une côte de 2 kilomètres, des petites routes, une descente technique dans les vignes, une arrivée scabreuse dans le village, bref dur dur, ce championnat, avec un petit arrosage traditionnel par les temps qui courent, qui a favorisé la crevaison de Loïc pourtant bien dans le coup : abandon.

Françoise 4ème en + 40 ans.

Brice 3ème en 30/39 ans, c’est clair, l’arrivée à 3 n’était pas pour lui. Trop de risques. Dans la bosse sûrement ? Mais avec des « si » que ne ferait-on pas !

Alexis au pied du podium en 17/19 ans, 4ème !

Thierry termine loin dans le classement.

Robin 5ème en 13/14 ans